Discipulat

Les églises devraient-elles considérer le discipulat comme un « programme » ou comme un « mode de vie » ?

Answer
03.15.2018

L’Église ne devrait pas principalement considérer le discipulat comme un événement spécial ou comme un programme tape-à-l’œil. Le discipulat n’est pas quelque chose d’occasionnel ou d’extraordinaire, quelque chose qui peut être isolé du reste de nos vies chrétiennes. Être chrétien signifie être un disciple du Christ. Et être un disciple du Christ signifie :

  •  (i) se tourner vers les autres pour recevoir de l’aide afin de devenir plus semblable à Christ (être un disciple) ;
  •  (ii) chercher à aider les autres afin qu’ils deviennent plus semblables à Christ (faire des disciples).

Par conséquent, les églises devraient considérer le discipulat comme un mode de vie. Cela devrait faire partie de la vie ordinaire du chrétien et du membre de l’église. C’est ce qu’un disciple du Christ fait.

Cela signifie que les églises peuvent utiliser ou non des programmes pour promouvoir le discipulat. Cependant, elles veulent plus que tout promouvoir une culture du discipulat. Il devrait être normal pour des jeunes chrétiens de discuter de questions spirituelles au cours d’un repas avec des chrétiens plus âgés. Il devrait être normal que les jeunes chrétiens discutent de questions spirituelles au cours de repas avec des chrétiens plus âgés. Il devrait être normal pour des jeunes chrétiens de passer du temps dans les maisons des chrétiens plus âgés afin de les voir vivre leur foi dans tous les domaines de la vie, et ce jusqu’à la façon dont ils mettent leurs enfants au lit. Par la grâce de Dieu, une église qui favorise une culture du discipulat sera remplie de membres qui ressemblent de plus en plus au Seigneur Jésus (1 Co 11:1).

 

Cet article a été traduit par Timothée Davi.

Cet article a été traduit et publié à l’origine par Revenir à l’Évangile, un ministère situé au Québec. Rendez-vous sur leur site Web pour trouver des ressources similaires.