Théologie biblique

Qu’est-ce qu’une église locale ?

Article
09.25.2020

Une église locale est un groupe de chrétiens qui se réunissent régulièrement au nom de Christ pour affirmer officiellement et superviser l’appartenance des uns et des autres à Jésus-Christ et à son royaume par la prédication de l’évangile et les ordonnances de l’évangile. C’est un peu maladroit, je sais, mais remarquez les cinq éléments de cette définition :

  •   un groupe de chrétiens ;
  •   un rassemblement régulier ;
  •   un exercice d’affirmation et de surveillance à l’échelle de la congrégation ;
  •   le but de représenter officiellement Christ et son règne sur terre – ils se rassemblent en son nom ;
  •   l’utilisation de la prédication et des ordonnances à ces fins.

Tout comme la déclaration d’un pasteur transforme un homme et une femme en un couple marié, les quatre derniers points transforment un groupe ordinaire de chrétiens passant du temps ensemble au parc – presto ! – en une église locale.

Ce rassemblement est important pour un certain nombre de raisons. L’une d’entre elles est que c’est là que nous, les chrétiens, « rendons publique » notre plus haute allégeance. C’est l’avant-poste ou l’ambassade, qui donne un visage public à notre future nation. Et c’est l’endroit où nous nous inclinons devant notre roi, ce que nous appelons le culte. Les pharaons du monde entier peuvent s’opposer à nous, mais Dieu tire son peuple de toutes les nations pour l’adorer. Il formera sa puissante congrégation.

C’est également lors de cette assemblée que notre roi promulgue son règne par la prédication, les ordonnances et la discipline. La prédication de l’Évangile explique la « loi » de notre nation. Il déclare le nom de notre roi et explique le sacrifice qu’il a fait pour devenir notre roi. Il nous enseigne ses voies et nous confronte à notre désobéissance. Et il nous assure de son retour imminent.

Par le baptême et la Sainte Cène, l’église agite le drapeau et revêt l’uniforme militaire de notre nation. Elle nous rend visibles. Être baptisé, c’est s’identifier au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ainsi qu’à notre union avec la mort et la résurrection de Christ (Mt 28.19 ; Rm 6.3-5). Recevoir la Sainte Cène, c’est proclamer sa mort et notre appartenance à son corps (1 Co 11.26-29 ; cf. Mt 26.26-29). Dieu veut que son peuple soit connu et marqué. Il veut une ligne de démarcation entre l’Église et le monde.

Qu’est-ce que l’église locale ? C’est l’institution que Jésus a créée et qu’il a autorisée à prononcer l’évangile du royaume, à affirmer ceux qui professent l’évangile, à superviser leur vie de disciple et à dénoncer les imposteurs. Tout cela signifie que nous ne « rejoignons » pas les églises comme nous rejoignons les clubs. Nous nous soumettons à elles.

Cet article est extrait de Church Membership: How the World Knows Who Representatives Jesus (Crossway).

 

Jonathan Leeman est le directeur de la rédaction de 9Marks, et un ancien de Cheverly Baptist Church à Cheverly, dans le Maryland.

 

Cet article a été traduit par Timothée Davi. 

Cet article a été traduit et publié à l’origine par Revenir à l’Évangile, un ministère situé au Québec. Rendez-vous sur leur site Web pour trouver des ressources similaires.