Leadership

Passer d’une église dirigée par des diacres à une église dirigée par des anciens

Article
09.25.2020

Dans l’un de mes premiers pastorats, deux diacres faisaient quelque chose d’inhabituel : ils étaient en fait les bergers de la congrégation. Ces deux hommes mis à part, l’église avait une structure organisationnelle baptiste typique du milieu du XXe siècle : huit diacres faisaient partie du conseil d’administration, et la congrégation dans son ensemble votait sur pratiquement toutes les décisions affectant la vie de l’église lors de réunions d’affaires mensuelles. Les diacres se concentraient généralement sur les biens, les finances et les querelles occasionnelles.

DES ANCIENS SOUS UN AUTRE NOM ?

Pourtant, tant dans leur caractère que dans leur pratique, ces deux hommes faisaient le travail des anciens. Il leur manquait simplement le titre. Ils veillaient sur l’église et la conduisaient (Héb 13.17 ; Actes 20.28 ; 1 Pierre 1.2), enseignaient une saine doctrine (Tite 1.9), exerçaient une surveillance spirituelle (1 Pierre 5.2) et donnaient l’exemple d’une vie chrétienne fidèle (1 Pierre 5.3).

Je doute sérieusement que l’un ou l’autre de ces hommes se soit considéré comme un ancien. Mais c’est précisément ce que l’église aurait dû reconnaître. Au lieu de cela, l’église a confondu les offices bibliques, qui sont importants pour la santé de l’église, et s’attendait à ce que les diacres agissent comme des anciens sans les qualifications, les dons ou l’autorité nécessaires.

Le problème aurait-il pu être réglé en changeant simplement tous les titres des diacres en titres d’anciens ? Absolument pas ! Alors que deux hommes remplissaient déjà cette fonction, les autres jouaient clairement le rôle de diacres – des serviteurs de l’église – avec des responsabilités d’anciens qui leur étaient occasionnellement imposées.

Comment une telle église suivant un modèle où l’église est dirigée par des diacres – ou toute autre église dans une situation similaire – peut-elle s’orienter vers la reconnaissance des hommes qualifiés comme anciens ? Tout d’abord, vous, le pasteur, devriez vous pencher sur les obstacles qui entravent la mise en œuvre du modèle biblique.

OBSTACLES À LA TRANSITION VERS UNE ÉGLISE DIRIGÉE PAR DES ANCIENS

  1. La congrégation ne comprend probablement pas l’enseignement de la Bible sur les anciens. En cherchant à reconnaître des hommes comme anciens, vous demandez à une congrégation de comprendre et de mettre en œuvre une pratique biblique. Cela nécessite une exposition patiente de l’Écriture – en faisant en sorte que la congrégation, les groupes de maison et les individus soient capables d’interpréter et d’appliquer la Parole de Dieu. De nombreuses objections aux changements organisationnels perdent leur aiguillon lorsque les chrétiens pensent de manière biblique.
  2. De nombreuses congrégations souffrent depuis longtemps d’un congrégationalisme excessif et peu commode. Plutôt qu’un congrégationalisme sain et robuste, cette église que j’ai mentionnée plus haut pratiquait une microgestion de la congrégation. Rien n’était fait sans de laborieuses réunions d’affaires, qui se terminaient souvent par des sentiments blessés et des ego meurtris. Pour changer cela, encore une fois, il faut un enseignement patient et un dialogue sur le Nouveau Testament et les idées historiques du congrégationalisme. Peut-être faut-il enseigner à l’église sa propre confession doctrinale (si elle est bonne), en expliquant ce qu’elle dit sur les fonctions des anciens et des diacres, tout en montrant comment le congrégationalisme s’est développé dans ce contexte particulier. Une telle étude fournit une plate-forme pour dresser un portrait de l’organisation de l’église biblique et efficace.
  3. En passant d’un modèle de diacre à un modèle d’ancien, les diacres qui ne sont pas sélectionnés pour devenir des anciens peuvent devenir jaloux. Une telle jalousie peut se transformer en une division massive, réduisant souvent à néant toute chance pour l’église de changer sa structure de direction. Comment remédier à cette situation ? En adoptant une vision à long terme de la direction des anciens et des diacres. En se concentrant sur les qualifications bibliques des diacres actuels (1 Timothée 3.8-13), ce qui permet de placer la barre plus haut. Cela permet de réduire le nombre de candidats au diaconat. Travailler également à montrer la distinction biblique entre les responsabilités des deux fonctions. Un homme qui désire simplement un titre n’a pas à en acquérir un. Définissez les attentes des diacres et des anciens afin que l’église anticipe leur pratique biblique. Quelques-uns continueront peut-être à être jaloux, mais l’église sera probablement sage.
  4. Peut-être qu’aucun diacre actuel n’est qualifié pour servir comme ancien. Le simple passage d’un titre à un autre avec des fonctions plus intenses n’aidera pas. Les hommes doivent plutôt être cultivés en vue de servir comme anciens. Commencez par reconnaître les hommes qui semblent être « irréprochables » (Tite 1.6). Aidez-les à développer une plus grande cohérence dans leur marche avec Christ.

Nourrissez-les de la Parole de Dieu et de la saine doctrine. Montrent-ils de l’amour pour la Parole ? Peuvent-ils formuler une doctrine solide ? Après une période de dialogue régulier sur les Écritures, donnez-leur des occasions d’enseigner. Critiquez-les, encouragez-les et évaluez-les. Sont-ils enseignables et désireux d’aider le corps à comprendre la Parole de Dieu ?

Emmenez-les avec vous lors de vos visites pastorales. Prennent-ils plaisir à conduire le troupeau ? Reconnaissez que certains ont leur place dans la fonction de diacre. Cependant, quelques-uns peuvent faire preuve des qualités requises pour devenir ancien. Continuez à investir dans ces hommes. Donnez-leur la responsabilité de conduire l’église afin que la congrégation puisse commencer à voir l’intérêt d’avoir des anciens qui ne font pas partie du personnel.

DIRIGER LA TRANSITION

Au-delà de tous ces obstacles, il y a la transition à proprement parler. Comment un pasteur peut-il diriger la transition de diacres à anciens en tant que leaders spirituels de l’église ?

La vitesse tue

Comme le dit l’autocollant apposé sur certains pare-chocs, « La vitesse tue ». Tout comme l’impatience de transformer des diacres qualifiés en anciens. Essayer de le faire sans préparation adéquate risque de créer le chaos, sinon la perte soudaine d’un pastorat !

Combien de temps faut-il prévoir pour cette transition ? Cela peut varier, mais j’ai tendance à penser qu’un minimum de 18 mois à trois ans est nécessaire pour la transition de la structure de direction d’une église. Pourquoi un tel délai ? Parce que la plupart des églises manquent de clarté biblique. Elles ont vécu avec leurs structures organisationnelles sans les examiner à la lumière de l’Écriture, et vous, le pasteur, les appelez à déraciner les positions qu’elles occupent depuis longtemps.

Donc si vous voulez que cela change, vous devez enseigner patiemment le modèle biblique de l’organisation de l’église, en utilisant différents moyens : la chaire, l’étude de la Bible, les groupes de maison, les réunions d’hommes, les rencontres individuelles, etc. La stratification est plus utile à l’église que les cours accélérés sur l’organisation de l’église. Cependant, ce qui est plus important que de changer l’organisation de l’église, c’est d’enseigner l’église à penser de manière biblique. Mieux un pasteur enseigne à sa congrégation à interpréter correctement les Écritures, mieux ils seront capables de comprendre la direction de l’église biblique et de désirer le changement eux-mêmes, ce qui conduira à une transition bien plus douce.

Être intentionnel

Soyez intentionnel. Donnez à la congrégation l’espace nécessaire pour travailler à une compréhension biblique de l’organisation de l’église. Peut-être que vous, le pasteur, avez dû travailler sur des questions d’organisation de l’église pendant plusieurs années avant d’arriver à vos positions. L’église aura probablement besoin du même temps, si ce n’est plus. Peu de gens réagissent bien aux nouveaux concepts qui leur sont imposés.

CONCLUSION

Fixez donc des objectifs, mais soyez patient. Enseignez, prêchez et priez jusqu’à ce que l’église se délecte de l’évangile. Lorsque la congrégation commence à saisir la nature et la mission de l’église, reliez les points structurels pour eux. Avec le temps, ils commenceront, espérons-le, à répondre à la Parole. Ensuite, établissez un plan pour nommer des hommes qualifiés pour servir comme ancien. En suivant la méthode prescrite dans les documents de gouvernance de l’église, révisez l’organisation de l’église pour refléter la direction des anciens dans la congrégation. Et tout au long de la transition, cherchez à avancer humblement et patiemment pour la gloire du Christ et le bien de votre église.

 

Phil Newton est le pasteur principal de « South Woods Baptist Church » à Memphis, dans le Tennessee.

 

Cet article a été traduit par Timothée Davi.

Cet article a été traduit et publié à l’origine par Revenir à l’Évangile, un ministère situé au Québec. Rendez-vous sur leur site Web pour trouver des ressources similaires.